Logo Expression

EDITO

Une année 2011 surprenante

2011 a été une année exceptionnelle pour l'immobilier français avec un marché qui s'est bien porté. Alors que ce secteur d'activité stagnait sur l'ensemble des marchés européens, les prix de l'immobilier ont continué de hausser en métropole. Une tendance surprenante que les analystes ont du mal à interpréter. La France fait office d'exception et les raisons de cette hausse de l'immobilier en 2011 restent assez nébuleuses. Malgré cette bonne tenue et en raison d'un contexte économique peu optimiste, le marché français de l'immobilier devrait enregistrer une baisse entre 5 et 10% en 2012. L'annonce du plan de rigueur 2012 par le gouvernement, avec la suppression d'aides publiques (comme la suppression de la loi Scellier en 2013), risque de provoquer un ralentissement du marché, avec des acheteurs qui attendront une baisse des prix pour passer à l'acte. Au-delà de cette analyse générale, la France se caractérise par de profondes différences entre les zones géographiques, qui constituent de véritables macro-marchés. Par exemple, s'il est prévisible que le marché immobilier francilien entre en léger recul, d'autres agglomérations sont en pleine expansion. C'est par exemple le cas du marché immobilier à Bordeaux qui se voit doper par une ambition européenne. Pour investir judicieusement 2012, il sera donc important de bien choisir l'emplacement de son appartement et de faire appel à des professionnels du marché, qui savent aiguiller vers les meilleures opportunités.

Bonne lecture !

© 2024 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

#Edito expression novembre décembre 2011

Partagez :

Articles du même thème

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée