Logo Expression

EDITO

Une rentrée semée de doutes

L'arrivée d'Emmanuel Macron aux plus hautes fonctions de l'Etat n'en finit plus de secouer les professionnels de l'immobilier et ce n'est pas les annonces prévues le 13 septembre prochain à l'occasion de son plan pour le logement qui devraient les rassurer.

L'une des principales inquiétudes est de voir les différents dispositifs prisés des emprunteurs tels que le PTZ, le Pinel ou encore les APL supprimés ou diminués. Pour les primo-accédants qui ont fait un retour remarqué sur le marché des transactions immobilières cet été, l'année 2018 pourrait s'avérer délicate avec de nombreuses incertitudes quant à la reconduction du prêt à taux zéro l'an prochain.

L'Impôt sur la fortune immobilière (IFI), autre mesure phare de son programme, est particulièrement contestée par les associations de défense des propriétaires. En considérant que « trop d'acteurs de l'immobilier vivent sur une rente », le Président Macron s'attaque directement aux bailleurs privés en les assimilant à des rentiers sans prendre en compte leur impact sur le plan économique et fiscal.

Face aux multiples approximations du gouvernement, la FNAIM réclame sans attendre un Grenelle du logement réunissant tous les acteurs du secteur afin de mettre en places des mesures constructives.

Les semaines à venir seront déterminantes.

© 2024 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

#Edito expression janv/fev 2016

Partagez :

Articles du même thème

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée