Logo Expression

EDITO

2019, jackpot pour l'immobilier !

La fièvre de l'immobilier n'est pas retombée : 2019 a été l'année de tous les records. Finalement, tous les oracles, qui annonçaient une baisse du secteur, se sont trompés. Les Français continuent d'acheter et d'investir dans la pierre : en un an, les transactions ont bondi quasiment de 11,5% par rapport à 2018 ! Comme le confirment les estimations de la Fnaim, la barre du million de ventes sera dépassée pour 2019. Ce millésime exceptionnel trouve une première réponse dans les taux immobiliers, qui sont restés bas tout au long de l'année. En France, on peut désormais obtenir un crédit immobilier sur 20 ans avec un taux d'emprunt en moyenne de 1%. Autre explication : la baisse du chômage en France et l'augmentation du nombre de CDI qui demeurent de puissants soutiens au marché immobilier. Enfin, certaines mesures fiscales ont encouragé le marché et le pouvoir d'achat, comme par exemples, la suppression, certes progressive, de la taxe d'habitation, la réduction de l'impôt sur les revenus, la baisse des cotisations sociales.

Des grains de sable à venir ?

A l'inverse, cette dynamique favorise une augmentation des prix. Avec une hausse de 8% à Paris où le prix moyen au mètre carré dépasse les 10 000 euros et dans les grandes villes de France (+11% à Lyon, +9,5 % à Nantes, +6,9% à Lille. Dans d'autres coins de la France, plus ruraux, l'Indice des Prix de l'Immobilier affichait, au 1er janvier 2020, une hausse de 1,6%. Et l'augmentation des prix va continuer en 2020 : Meilleurs agents prévoit une hausse de 1,5% des prix en France, et environ 5% dans les dix plus grandes villes de France. Même si les voyants sont au vert en ce début d'année, difficile toutefois d'annoncer une estimation précise pour cette nouvelle année. Le manque d'offres qui se profile dans les grandes villes (et favorise donc la hausse des prix) et une montée des taux d'emprunt pourraient être des grains susceptibles de gripper le marché en 2020.

© 2024 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

#Edito expression

Partagez :

Articles du même thème

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée